Pierre Pernez
Pierre Pernez
 

EVIDEMMENT, DANIEL BALAVOINE

Préface de Liane Foly - éditions Pygmalion

Je m'emporte pour ce qui m'importe. "Le Chanteur", "Vivre ou survivre", "La Vie ne m'apprend rien", "Mon fils ma bataille", "Je ne suis pas un héros", "Aimer est plus fort que d'être aimé", "L'Aziza"... Auteur-chanteur-compositeur-interprète incontournable des années 1970-1980, Daniel Balavoine avait tous les talents. Ses succès sont encore sur toutes les lèvres, d'autant plus que la pureté de sa tessiture de voix n'a jamais été égalée. Mais c'est aussi et surtout l'homme de valeurs qui nous manque aujourd'hui. Trente ans après sa disparition, personne n'a oublié ses prises de position politiques et humanitaires. De sa colère devant François Mitterrand à son action en faveur de l'Afrique en passant par sa lutte contre le racisme, les exemples sont nombreux pour rappeler qu'il était un Johnny Rockfort plus vrai que nature – La jeunesse se désespère. Le désespoir est mobilisateur et quand il est mobilisateur, il est dangereux.